Desire rebecca moheb-zandi

Née en 1990 à Berlin, vit et travaille à Paris. Desire Moheb-Zandi intègre l’histoire personnelle et l’identité culturelle dans ses tapisseries sculpturales à grande échelle. Puisant dans les souvenirs de son enfance en Turquie, où elle passait des heures à regarder sa grand-mère tisser sur un métier à tisser, Moheb-Zandi mêle techniques traditionnelles et motifs et supports modernes. En plus d’inclure des tubes en caoutchouc, des chevilles en acryliques et des filets synthétiques dans son travail, Moheb-Zandi façonne le métier à tisser comme une sorte d’ordinateur analogique, où le code est son motif, et où sa manipulation du motif crée une résonance optique et un mouvement. La diversité des matériaux et des techniques de fabrication utilisés par Moheb-Zandi fonctionne à des niveaux formels et conceptuels ; son œuvre est visuellement dynamique et élégante, et elle sert d’enregistrement de la vie et des voyages de l’artiste. 

Le travail de Desire Moheb-Zandi a notamment été présenté à superzoom, Paris (2021), à The Newsstand Project, Los Angeles (2019), au Visual Arts Center of New Jersey (2019), au Charles H. Wright Museum of African American History, Detroit (2017). Elle participe actuellement à plusieurs expositions collectives : “A common Thread” au Barrick Musuem de Las Vegas ; “Social Fabric” à la Fold Gallery, Londres ; “Au fil du temps” chez Phillips, organisée par le Parcours Saint-Germain.

« In between dreams », handwoven, mixed media, 2020

« Find out », tapestry, mixed media, 2018

« Through the skies », handwoven, mixed media, 2020